Portrait d’OBM inspirante : Daisy, multipotentielle et introvertie

Parce que je suis convaincue qu’il y a autant de types d’OBM que de types de clients, j’ai à cœur de te partager le portrait de certaines d’entre elles afin de t’inspirer.

Daisy Pallo est Online Business Manager pour les coachs et consultants.

Elle nous livre dans cet article son parcours, son choix de devenir OBM, les étapes pour y parvenir et son quotidien avec ses clients.

Qui es-tu ?

Je suis Daisy Pallo, je suis Online Business Manager.

Après une carrière réussie d’assistante administrative et de conseillère commerciale au sein de plusieurs groupes et de moyennes entreprises, j’ai compris que ce qu’il faut pour créer une entreprise durable c’est une organisation efficace + une communication interne humaine et réfléchie. Tout cela a contribué à ce que j’offre aujourd’hui.

Quel a été ton parcours avant de devenir OBM ?

J’ai eu un parcours scolaire général, le choix s’imposait pour moi qui ne savais pas vraiment ce que je voulais faire et qui m’intéressais à tout. 

J’ai fait une licence d’Anglais car j’étais attiré par les Etats-Unis, pays où toutes les grandes choses se faisaient.

Mais je me suis rendue compte que le métier d’enseignante n’était pas pour moi. Il était trop littéraire alors que moi j’aimais toucher à tout. 

C’est ce qui a caractérisé mon parcours : j’ai toujours aimé apprendre dans tout type de domaine car je suis multipotentielle et je n’ai jamais réussi à me limiter à une expertise en particulier.

Suite à cela j’ai eu des expériences dans le commercial, dans l’enseignement, dans la relation clientèle. Mon dernier poste salarié a été en en tant que secrétaire.

Après être devenue maman, le monde de « l’entreprise traditionnelle » m’a paru difficile et restrictif. J’avais alors l’impression de devoir sacrifier soit mon travail soit le fait d’être un parent présent.

En 2019, je décide alors de forcer mon destin et de créer DP DIGITAL OFFICE : je me suis lancée en ligne en tant qu’assistante virtuelle (AV), plutôt dans l’administratif pour débuter. J’ai développé au fur et à mesure d’autres compétences..

Pourquoi as-tu choisis de devenir OBM ?

Après quelques années en tant qu’AV, je me suis rendue compte qu’il existait un métier qui regroupait ce que j’aimais, c’est-à-dire la gestion de projets et la gestion d’équipe et que ça correspondait à la profession d’Online Business Manager..

C’était une grande découverte de savoir que le fait d’aimer gérer plusieurs choses à la fois et d’avoir des connaissances sur plein de domaines pouvait être regroupé sous la forme d’un seul métier. 

Ce qui m’a aussi motivé à continuer ce métier c’est aussi le rapport avec les clients. Me rendre compte que des clients ont des profils très opposés à moi car moi j’ai un côté très introverti et j’aime collaborer avec des clients qui aiment travailler avec l’humain, qui aiment le contact, qui aiment faire progresser les gens donc plutôt un profil coach ou consultant.

J’aime gérer l’architecture de leur entreprise pendant qu’eux sont sur l’avant-scène. Eux, mes clients, ce sont les stars du métier et moi je travaille dans l’ombre. C’est vraiment ce que j’aime faire au quotidien.

A quoi ressemble ton quotidien aujourd’hui ?

Je travaille essentiellement avec 3 clientes. Je les aide à faire progresser leurs entreprises.

J’ai commencé à collaborer avec ces clientes principalement lorsqu’elles étaient solopreneur et qu’elles ont commencé à monter des équipes.

Je propose plutôt des accompagnements récurrents pour le suivi régulier d’une entreprise.

Mon quotidien c’est de veiller à ce que tout se passe bien au sein de l’entreprise, de veiller à ce que les procédures et les tutos soient mis en place pour que chaque personne puisse progresser, de recruter et de veiller à ce que tout soit regroupé sur les logiciels.

J’aime organiser les choses pour que tout le monde puisse avancer efficacement. 

Que préfères-tu dans ce métier ?

J’aime le profil de mes clients qui sont coachs ou consultants.

J’aime le domaine de la formation car mes clients sont aussi des formateurs.

Et ce que je préfère dans ma profession : le côté accompagnement du client, l’aider à faire germer son idée et la mettre en action !

Quels sont tes super pouvoirs ?

Je dirais que j’en ai 2 principaux qui pourraient être antinomiques mais qui se complètent parfaitement. J’ai un côté analytique. Et j’ai cette faculté à “ressentir” les gens aussi, comprendre ce qu’ils souhaitent et mettre leur idée en action.

J’ai aussi une offre signature : j’aime particulièrement proposer le setup d’un système ClickUp. J’aime beaucoup ce logiciel de gestion de projets (et bien plus) qui est très complet. Il peut non seulement faire énormément de choses avec beaucoup de personnalisation et il a aussi le mérite de rester très simple pour que chacun puisse s’y retrouver facilement.

Comment as-tu trouvé ton premier client ?

Par le réseau d’une cliente pour qui j’étais assistante. 

Avec cette nouvelle cliente, je me suis présentée directement comme OBM. Et plus comme assistante expérimentée. Cela a tout de suite posé les bases de la collaboration.

Selon toi, quel était le plus grand obstacle à franchir pour te positionner en tant qu’OBM, et comment l’as-tu surmonté ?

J’ai commencé en tant qu’assistante et j’ai eu du mal à affirmer mon nouveau positionnement d’OBM, à délimiter la différence de palier entre les 2. J’ai eu ce flottement d’être à la fois AV et OBM.

Cela a été plus simple pour moi de me présenter en tant qu’OBM à des nouvelles personnes comme ça il n’y avait aucun doute sur ce que je proposais. Je pouvais me détacher des tâches opérationnelles et me concentrer sur plus de planification.

Si tu devais te lancer aujourd’hui en tant qu’OBM, que ferais-tu différemment ? Quels seraient tes meilleurs conseils pour les aspirantes OBM ?

Je suis justement en train de me relancer de zéro aujourd’hui.

Comme j’avais un gros problème d’aller dans tous les sens, que j’aime faire beaucoup de choses, j’offrais de nombreux services et je suis restée bloquée dans ce palier d’assistante. Je n’avais pas mis les choses à plat au niveau de mes offres.

J’avais mis mon site internet de côté car ce n’était pas clair dans ma tête donc je ne pouvais pas le rendre visible pour les autres.

Je pense que je me serais penchée sur les offres que je souhaite proposer plus tôt.

Je pense que s’il n’y a pas vraiment un cadre pour soi-même, il n’y en n’a pas non plus pour ses clients. Donc je commencerais par ça.

Est-ce que tu peux nous partager une ressource qui t’a aidée pour mener à bien tes missions d’OBM ?  

Les différents tests de personnalité pour voir la façon dont on fonctionne, ce sur quoi on peut démarrer rapidement, où on a besoin de plus de temps.

Par exemple, le test pour connaître son profil visionnaire / intégrateur https://blastoff.rocketfuelnow.com/quiz/crystallizer-quiz.php m’avait été très utile. Je me suis aussi rendue compte par rapport au test du DISC que j’étais dans ce côté consciencieux bleu et que j’avais intérêt à aller vers les opposés, les complémentaires pour que j’apporte quelque chose de précis. Ma plus value est d’apporter à mon client ce qui lui manque plutôt que d’essayer de lui ressembler finalement.

Retrouver Daisy

https://www.dpdigitaloffice.com/

https://www.linkedin.com/in/daisy-pallo-a64379a6/

https://www.instagram.com/daisy.pallo.dpdigitaloffice/

Partagez :

INSCRIS-TOI À MA NEWSLETTER !

Reçois des tonnes de soutien pour développer ton entreprise et bien plus encore, directement dans ta boîte mails !

Quiz

Es-tu prêt.e à devenir Duopreneur ?

Tu souhaites savoir si tu es prêt.e à devenir un.e online business manager (OBM / gestionnaire d’entreprise en ligne / intégrateur) ?

Prends quelques minutes pour faire le test et découvre quelles sont tes opportunités.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

plante design

Plus de tips