Es-tu un.e OBM qui s’ignore ?

Il m’arrive souvent de rencontrer des personnes qui se disent assistantes virtuelles (AV), mais qui se rendent compte, en discutant de leur travail avec moi, qu’elles réalisent des missions d’Online Business Managers (OBM).

Rien d’étonnant : si le métier d’AV est aujourd’hui largement connu dans l’infopreneuriat, celui d’OBM est encore nouveau. A cette confusion, vient s’ajouter une définition de ces professions et un descriptif des missions qui leur sont attribuées flottantes. Le terme de “bras droit” en est d’ailleurs la parfaite représentation car ce terme est fréquemment utilisé pour désigner indifféremment l’une ou l’autre profession.

 

Pour savoir si tu es toi aussi un.e OBM qui s’ignore, lis cet article !

 

(Dans cet article, je prends souvent la plume au féminin pour désigner les AV et OBM car elles sont plus nombreuses que les hommes à ces postes… La majorité l’emporte mais n’exclut en aucun cas le genre masculin de cette profession incroyable 😉Et cela me permet de ne pas surcharger la lecture avec les formulations inclusives) 

 

 

Ça ressemble à quoi concrètement un.e OBM qui s’ignore ?

Tina Forsyth, pionnière dans le métier et à l’origine du terme “Online Business Manager”, les appelle “OBM in disguise”, les « OBM déguisées » : elles réalisent une grande partie des missions d’une OBM tout en continuant à se présenter comme AV et en étant payées au tarif d’une AV et à faire plus ou moins des tâches d’implémentation. 

Dans la pratique, ça donne des scénarios tels que ceux-ci : 

 

👉 Ton rôle a évolué chez ton client, au fur et à mesure de l’évolution de l’activité de ce dernier

Lara a débuté chez son client principal il y a quelque temps déjà en tant qu’assistante virtuelle. Au fur et à mesure de l’évolution de l’activité du client, elle a pris de plus en plus de missions et de responsabilités. Parce qu’elle a une soif d’apprendre insatiable, elle s’est formée au marketing digital. Elle ne compte plus le nombre de lancements en ligne qu’elle a orchestré ! Elle a aussi documenté et organisé tous les processus, elle ne pourrait plus jamais travailler sans logiciel de gestion de projets, elle est la personne de référence pour son client… Bref, elle occupe davantage aujourd’hui un rôle de responsable opérationnel que d’assistante virtuelle. L’entreprise de son client n’a plus de secrets pour elle !



👉 Tu as un talent naturel pour avoir une vue analytique et globale  

Jusqu’à ce qu’un tout nouveau client le lui fasse remarquer, Sophie n’avait pas vraiment réalisé qu’elle faisait quelque chose qui sortait de l’ordinaire. Selon ses critères de référence, elle fait simplement ce qui lui vient naturellement. 

En tant qu’assistante, Sophie prend en charge naturellement des projets pour ses clients, sait prendre du recul, aime partager ses idées afin d’améliorer l’existant… Son nouveau client lui fait remarquer dès la fin du premier mois de collaboration (une période particulièrement chargée en objectifs et projets) qu’elle va au-delà de la simple exécution de tâches qui lui est demandée, et qu’elle contribue avec succès aux projets de A à Z. 

En prenant du recul, Sophie se rend compte en effet qu’elle voit les entreprises de ses clients comme un « tout » et non plus seulement comme la somme des tâches qu’elle accomplit. Et c’est d’ailleurs ce qu’elle aime : avoir une vue d’ensemble, analyser, programmer, anticiper, ajuster, documenter, améliorer… Exécuter une tâche après l’autre, sans interroger le pourquoi du comment, n’a jamais été sa manière de faire.



👉 Tu découvres “par hasard” ce qu’est le métier d’OBM

Bénédicte s’est rendue compte au détour d’une conversation avec une OBM “déclarée” que son quotidien ressemble plus à celui d’une OBM qu’à celui d’une assistante. 

Quant à Clémentine, elle a eu son moment de révélation en tombant sur un article de blog avec une vidéo parlant du métier d’OBM : ça décrivait en grande partie ce qu’elle faisait au quotidien. 

Leurs missions englobent davantage de la gestion de projets, de la structuration et systématisation d’entreprise, voire même parfois du management de freelances occasionnels. 

Moi-même, comme Bénédicte et Clémentine, c’est de cette façon que j’ai découvert que j’offrais en réalité des prestations d’Online Business Manager et non d’assistante comme je le pensais.



👉 Ton client t’informe que ton rôle à ses côtés n’est pas seulement celui d’AV 

Le client de Julie a récemment rejoint un groupe de webentrepreneurs (type mastermind). En discutant de thématiques liées à la délégation, il apprend qu’il existe 2 métiers bien distincts : celui d’assistante virtuelle et celui d’online business manager / intégrateur. Immédiatement, il pense à Julie, à son travail engagé à ses côtés depuis ces derniers mois ou années, et souhaite officialiser son nouveau rôle.

Est-ce que tu te reconnais dans l’un de ces personnages ?

Quel que soit le scénario qui fait écho chez toi, un constat commun : comme tu t’ignores, tu ne charges pas ton travail à sa juste valeur et tu sens au fond de toi que ce rôle d’assistante dans lequel tu es enfermée n’est pas celui qui t’épanouis.

 

  

Que faire à partir de ce constat ?

Si tu te présentes actuellement comme une assistante virtuelle et que tu confirmes en lisant cet article que tu occupes davantage des fonctions d’online business manager, alors il est temps de sortir du bois !

 

✔️ Valide que c’est bien ton projet 

Le métier d’OBM n’est en rien “supérieur” à celui d’AV. Ils sont justes différents et complémentaires. Le métier d’OBM implique du management : gestion d’équipe, gestion de projet, gestion des systèmes, suivi des métriques… Il faut en avoir conscience et être prête à aller vers un rôle nécessitant plus de leadership.

J’ai concocté un test pour toi si tu souhaites confirmer que la profession d’OBM / Duopreneur est bien faite pour toi.


✔️ Echange sur le sujet avec d’autres OBM

N’hésite pas à prendre contact avec d’autres OBM pour échanger sur leurs parcours. Discuter avec d’autres personnes qui sont passées par les mêmes interrogations et étapes que toi peut être éclairant. 

Si tu souhaites rejoindre la 1ère communauté francophone des Online Business Managers, OBM, Intégrateurs, c’est justement l’endroit pour échanger en toute bienveillance et authenticité.


✔️ Fais l’inventaire de tes compétences

Tu as certainement une bonne idée de ce qu’implique le métier d’OBM car tu as déjà mis nombre de tes compétences pour la réalisation de tes missions en tant qu’OBM qui s’ignore : gestion de projets en tout genre, ressources humaines, planification, mise en place de systèmes, création de hub d’entreprise, mise en place de tableaux de bords,…

Et surtout, n’oublie pas d’inclure tout ce qui peut te sembler “facile”, “évident” pour toi… je t’assure que ce sont des compétences qui font souvent défaut à nos clients ou à d’autres prestataires de service et qui sont les fondamentaux de la profession d’OBM.


✔️ Forme-toi 

Etre OBM ne s’improvise pas. Tu peux en effet te concentrer sur tes compétences actuelles directement transférables pour tes collaborations 100% OBM. Pour autant, certaines méthodologies et pratiques métier ne s’inventent pas. Je pense notamment à des techniques de gestion d’entreprise ou de ressources humaines qui demandent une connaissance précise. 

C’est l’occasion de venir compléter ta formation pour avoir plus confiance en toi et fournir le meilleur des accompagnements à tes clients.

En savoir plus sur Duopreneur Academy, un programme pour devenir (ou se perfectionner) Online Business Manager. 


✔️ Présente ton nouveau profil

C’est donc le moment de faire le grand saut : change ton pitch de présentation. Tu es une OBM, il est donc temps de l’afficher ! 

Tu n’es pas forcément obligée de changer le nom de ton entreprise, selon ce que tu utilises déjà (sauf si tu présentes des mots tels que “assistant”, “assister”… et tous les dérivés). Mais revois la présentation de tes offres, de ta mission, des bénéfices de travailler avec toi…


✔️Assure la transition avec tes clients actuels

C’est aussi maintenant qu’il faut l’annoncer à tes clients existants en leur proposant tes nouvelles offres et les tarifs en adéquation. Vois avec eux s’ils souhaitent continuer à évoluer à tes côtés et prépare avec eux un plan de transition progressif, par exemple : 

  • continuer à faire certaines tâches d’implémentation, 
  • augmenter les tarifs par palier, 
  • intégrer un.e assistant.e pour te remplacer….
 

 

Pour terminer, voici les 4 étapes pour enlever ton masque si toi aussi tu t’es reconnue dans le portrait de ces OBM qui s’ignorent : 

  1. Prendre conscience de ce phénomène
  2. Avoir envie d’afficher sa nouvelle identité
  3. Se préparer pour occuper pleinement ce rôle
  4. Faire son coming out professionnel 
 

 

Crédit photo : Noelle Otto from Pexels

 

 

En savoir plus sur le sujet : 

Qu’est-ce qu’un.e Online Business Manager ?

Quelles sont les 5 différences entre AV et OBM ?

 

Partagez :

INSCRIS-TOI À MA NEWSLETTER !

Reçois des tonnes de soutien pour développer ton entreprise et bien plus encore, directement dans ta boîte mails !

Quiz

Es-tu prêt.e à devenir Duopreneur ?

Tu souhaites savoir si tu es prêt.e à devenir un.e online business manager (OBM / gestionnaire d’entreprise en ligne / intégrateur) ?

Prends quelques minutes pour faire le test et découvre quelles sont tes opportunités.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

plante design

Plus de tips